Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2011

Le martin-pêcheur

Alcyon (Marc Novost, pastel sec, 30-04-11).jpg

Fondant en flèche dans l’eau profonde
Un oiseau tombe du firmament
Puis à tire-d’aile surgit de l’onde
Dans un éclair de vif-argent

Éclaboussures de lumière
Mille scintillantes gouttelettes
Sur son plumage font une rivière
Et dans son bec une vive ablette

La proie se tord et se débat
S’épuise dans un effort ultime
Pour regagner son monde en bas

Vole, oiseau, vole et dans ta fuite
Tiens ta frétillante victime
Bien ferme : ce qui brille se perd vite

(Poèmes marciens, 17/06/2010 ; Martin-pêcheur, pastel sec, 30/04/2011 ; Marc Novost, tous droits réservés)