Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2011

La supplique du fils prodigue

J'ai parcouru le fond des mers,
Fouillé les entrailles de la Terre,
Marché jusqu'au cœur des forêts
Puis j'ai gravi de hauts sommets

Partout j'ai vu le même visage
Indompté, changeant et sans âge
De Dame Nature, munificente
Dans le calme comme dans la tourmente

Dame qui, dans la simple nervure
D'une feuille me donne la mesure
De Ton infinie perfection

En Ton sein généreux accueille
Le fils prodigue que son orgueil
Remplit d'une amère affliction

(Poèmes marciens, 20/12/2011 ; Marc Novost, tous droits réservés)