Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2009

Pensée matutinale

Devant le vide de ma nuit,
Je l'ai remplie de musique,
Lové dans les méandres de la voix
D'une déesse qui n'a chanté que pour moi.

Et j'ai rêvé de couleurs d'automne
Posées sur tes paupières, enflammant tes cheveux,
Comme feuilles parées d'ambre et de pourpre.
Et je t'ai embrassée dans un silence lunaire.

(Poèmes marciens, 30/09/2009 ; Marc Novost, tous droits réservés)