Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2009

Nemrod amoureux

En safari à la gazelle
Je ne vais point, il est cruel
De pourchasser sans un émoi
Furtive grâce et doux minois

Laissant fusils et blanches armes
Rouiller au sel de mes larmes
J'oublie trophées, peaux et ivoires
Humble et mains nues je viens la voir

S'enfuira-t-elle effarouchée
Ou bien saurai-je l'apprivoiser ?
Seule le sait Diane Chasseresse

Mais la gazelle est une princesse
Elle est de celles qui ne s'inclinent
Que si, courtois, on la devine

(Poèmes marciens, 25/01/2009 ; Marc Novost, tous droits réservés)

Les commentaires sont fermés.